Rénovation BBC d’une maison des années 1930

Villeurbanne

maison 1930 renovée villeurbanne

Intervenants

  • Audit énergétique

    CAELI CONSEIL

contexte

Lors de l’acquisition de cette ancienne maison, les maîtres d’ouvrage souhaitaient réaliser une rénovation énergétique globale, respectueuse de l’environnement et du bâti ancien.
La volonté d’utiliser des isolants bio-sourcés et des énergies renouvelables était présente dès le début de la réflexion. Suite au rendez-vous avec un conseiller de l’Espace Info-Énergie, ils font réaliser un audit énergétique (bénéficiant d’une subvention de la Métropole de Lyon) comportant des données chiffrées sur le coût estimé des travaux et les gains énergétiques associés.
Les travaux retenus concernent l’isolation par l’intérieur des murs et de la toiture (combles perdus et aménagés), l’isolation d’une façade par l’extérieur, les menuiseries, le remplacement de la cheminée à foyer ouvert par un poêle à granulés, la ventilation, et l’utilisation de l’énergie solaire.

 

Consommations

Consommations

Chauffage + Eau chaude + Électricité (Ventilation, éclairage, auxiliaires)

  • Avant travaux : 345 kWh/m²/an (classe énergie F)
  • Après travaux : 95 kWh/m²/an (classe énergie B)

Coûts et aides

Coûts

  • Coût total : 87 400 € TTC (avec travaux et honoraires)

Aides financières

  • Dispositif ECORENO’V de la Métropole de Lyon : 8 300 € (Audit + travaux + bonus matériaux biosourcés)
  • Dispositif PRIME AIR BOIS de la Métropole de Lyon 1 000 €
  • Aide de la Ville de Villeurbanne 1 500 €
  • Certificat d’économie d’énergie (CEE) 6 000 €
  • CITE Crédit d’Impôt résiduel 2020 : 3 400€

Travaux

Travaux sur l’enveloppe

  • Isolation du toit : la toiture est isolée avec de la laine végétale (lin-chanvre-coton) en combles perdus et en rampants sous toiture. Performance thermique R=10,25 m².K/W en combles perdus et R=7,35 m².K/W en combles aménagés. Un frein vapeur assure l’étanchéité à l’air. Réalisation : METIISTA
  • Isolations des murs : les murs extérieurs sont isolés par l’intérieur avec de la laine végétale (R=3,72 m².K/W). Le mur ouest est isolé par l’extérieur avec de la fibre de bois avec un enduit minéral. Réalisation : METIISTA
  • Isolation des parois vitrées : les menuiseries sont en double vitrage avec cadres en bois – chêne de Bourgogne. Performances thermiques : Uw = 1,4 W/m2.K et Sw = 0,39 W/m2.K Réalisation : RCUBE – Lyon (69009)
    Réalisation : Etanchéité de l’Arsenal

Travaux sur les systèmes et équipements

  • Chauffe-eau solaire : 2 capteurs en toiture de 2 x 2,2m2, ballon sanitaire de 300 L avec appoint par résistance électrique : Réalisation : ERIALOS CONCEPT – Sourcieux-les-Mines (69)
  • Panneaux solaires photovoltaïques : 2,8 kWc avec micro-onduleurs : Réalisation : ERIALOS CONCEPT
  • Ventilation double flux : DANTHERM HCH-5 rendement 95%, consommation 50 W à 220 m3/h, certifiée PHI (Passive House Institute) avec By-pass d’été : Réalisation : VOLTHELIOS – Hyères-sur-Amby (38)
  • Poêle à granulés de 8 KW, rendement > 90 %, Flamme verte 7* : Réalisation Tout Feu Tout Flamme – Saint-Priest (69)
    Réalisation : Chemisage du sud ouest

Témoignage

le propriétaire

Nous sommes une famille avec deux enfants et avons acheté une maison d’ouvriers des années 1930. Construite en béton de mâchefer, elle avait une isolation partielle en laine de verre ou polystyrène, ainsi qu’une chaudière à gaz. Au début, une « vraie » rénovation écologique nous paraissait impossible, mais l’audit nous a convaincu de la possibilité d’atteindre le niveau Bâtiment Basse Consommation. Nous avions deux objectifs principaux : réduire autant que possible la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre mais également augmenter le confort en été lors des canicules sans avoir recours à un système de climatisation.